Demain, la Belgique aura vécu :( , après-demain, l’Europe ?

Je suis désespéré par les hommes politiques francophones…Ils sont tombés dans le piège des nationalistes flamands, et c’est à qui protègera le mieux les intérêts des francophones contre la rapacité flamande. Il est vrai que les mathématiques des sondages sont implacables: parler de la Belgique ne fait pas recette de voix. Entre nazis et médiocres, pauvres Belges…

On sous-estime toujours les capacités à long terme.  Début des années 60, des apprentis nazis flamingants, au son de “Walen Buiten”  commençaient un lent mouvement de sape de l’état belge. Un morceau à la fois, avec une régularité sans faille, le projet politique d’une Flandre indépendante c’est mis en place.  Une stratégie implacable: vider l’état belge de toute substance (doctrine Maddens) sous l’excuse de négociations que l’on peut résumer en une seule phrase “Tout ce qui est à moi (flamand) est à moi et tout ce qui est à toi (francophone) est négociable.  La ségrégation linguistique en Belgique et la double revendication flamande (droit du sol + droit du sang) laisseraient rêveur  un partisan de l’apartheid en Afrique du Sud.  Maintenant, ils vont réclamer le “con”-fédéralisme.  Prochaine étape et dernier clou  du cercueil, achever de discréditer complètement la famille royale (processus en cours depuis la mort du Roi Baudouin).

Rien à faire:  le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres ! Et on peut le voir partout: NVA en Belgique, Front National en France, Liga Norte en Italie, ou parti National Socialiste en 1920, cherchez l’erreur: le logo change, le discours reste: le problème c’est l’autre donc entre nous on sera bien mieux .

Mais çà va coûter très cher: si la NVA gagne, la dette de la Belgique va flamber sur les marchés monétaires internationaux et çà… Flamands et francophones vont le payer cash pour la gloire du nouveau Gauleiter de la Flandre, Bart De Wever et de ses vassaux Alexander de Croo ou Yves Leterme.

Moi la Belgique, j’aimais bien, l’Europe j’en suis le plus grand fan, mais je crois que l’agonie de la Belgique provoquée par le cancer du nationalisme sonnera le glas de l’Europe…La tentation n’est pas loin, la Grèce est devenue le mouton noir de l’Europe, la Hongrie va la suivre, les Turcs ne sont pas bienvenus, Merckel veut protéger les Allemands, Sarkozi les Français, et il y a longtemps que les Anglais ne s’occupent que d’eux-mêmes… Dans les basses-cours politiques on peut entendre “On a fait l’Europe trop vite, il y a une Europe à 2 vitesses…” Et en subliminal: séparons nous des lents, des inadaptés, de ceux qui ne pensent pas comme nous, des pauvres, des vieux et des malades qui coûtent cher, des handicapés, des chômeurs, des immigrés… Europe Adieu, Robert Schuman on t’aimait bien …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s