Les vices de la musique en ligne

Spotify, rara, iTunes, Xbox Music et autres dépendent de la bonne volonté des « majors » comme Universal Music qui décident de mettre et d’enlever quand bon leur semble tout ou partie de leur catalogue.  A la sortie de Spotify comme à celle de Xbox, j’ai payé un droit annuel pour écouter sur n’importe quel device la musique que j’aimais.  Naïf, je pensais que le catalogue était perpétuel et j’ai troqué l’achat de CD contre deux abonnements Spotify et Xbox. Moralité, comme j’ai payé pour un an, au renouvellement des abonnements, je ne renouvèlerai pas… J’ai mes 260€ au travers de la gorge…(Xbox Gold Live, Spotify Premium, Xbox Music), et je vais refaire mes mp3 au départ de CD, un grand pas en arrière…

Un autre soucis s’appelle « IP enforcement », faire absolument respecter les droits intellectuels et surtout payer les sociétés locales de droits d’auteur, les services en ligne ne sont donc pas liés à une identité mais à l’endroit de la connexion (connecté en France, droit français), pas de droit européen…Le déplacement dans un autre pays ne peut-être que temporaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s