Importante modification sécuritaire dans Office 365

Rien n’est plus dangereux qu’une identité numérique compromise, et rien n’est plus vulnérable qu’un login+password. Je l’ai assez répété ces dernières années ;-).

Déployer une authentification forte dans Office 365 nécessitait jusqu’à hier, de solides compétences et l’utilisation de solutions tierces, mais l’annonce parue hier dans le blog de 365 permet à tout un chacun de bénéficier gratuitement d’une authentification forte dans son abonnement 365 (M, E, Gouv, Academic …)

A lire ICI

La mise en œuvre est dans la console administrateur, immédiat, simple, efficace, gratuit. Il faudrait être stupide pour ne pas le déployer, mais j’en connais bien d’autres qu’il est criminel d’ignorer, pourtant, à chaque conférence, à chaque séminaire, lors de chaque training, je pose les mêmes questions et j’ai les mêmes réponses à 98%…

1) Vous utilisez des PC portables, des tablettes ou des Smartphones ? OUI
2) Vous utilisez des clés USB ? OUI
3) Vous utilisez de l’espace de stockage sur Internet ? OUI
4) Vous avez déjà perdu une clé… On vous a déjà volé votre SmartPhone…Vous avez accepté sans lire les conditions d’utilisation des stockages Internet ? OUI

Et donc vous encryptez systématiquement vos données ? NON (fonction native EFS dans Windows Pro depuis 1999, Bitlocker depuis Vista 2006…)

Je n’ai pas de patch pour la connerie 😀

6 semaines avec Surface (épisode 1: Surface RT)

Les partenaires qui assistaient au TechEd de Barcelone ou à la World Partner Conference (WPC) de Microsoft ont pu faire l’acquisition de 2 tablettes Surface: une Surface RT et une Surface Pro pour un prix défiant toute concurrence.  Oserais-je dire que pour s’éviter d’avoir à déprécier un stock à hauteur de 900 millions de $, MS aurait dû commencer par motiver ses partenaires à vendre Surface ?  Nous ne réécrirons pas l’histoire.  Motiver c’est avant tout rémunérer ses commerciaux et ce n’est pas que nous (les commerciaux) soyons vénaux mais, pour nourrir notre famille nombreuse avec ses animaux domestiques et entretenir nos nombreuses maîtresses et conquêtes, notre seule rémunération provient de la vente de produits et services… Recommander un produit n’est pas un acte gratuit (sauf pour les rescapés de mai 68, les bonnes sœurs et les illuminés en tout genre).

Ainsi donc, la nouvelle est tombée à la WPC, Surface sera à la rentrée chez nos grossistes favoris. Tout ce qui peut s’acheter chez moi générant automatiquement un intérêt, j’ai donc pris Surface en main.  Juillet et août riment avec vacances, pas avec travail, la première Surface à caresser des doigts fut RT. 

1) Petit résumé de la vie en RT

– mettre à jour RT avec Windows 8.1: c’ est indispensable et gratuit

– après la mise à jour Office 2013 est installé avec toutes les applications dont mon indispensable Outlook, que du bonheur !

– connexion à mon compte Windows (Live) et synchronisation immédiate de tous mes paramètres (les réseaux et mots de passe, retrouver mes applis dans le store, réinstaller mes jeux favoris et sites d’information…) Bref: opérationnel rapidement sans (trop de) prise de tête, il faut simplement se rappeler comment les faire apparaître dans le store

– autonomie généreuse (du lever au coucher du soleil) et chargeur de la taille de celui d’un téléphone mobile, recharge rapide

– léger, léger, léger, quel pied

– livrée avec un clavier tactile, j’ai « investi » dans un clavier Surface avec touches traditionnelles, plus confortable à mon gré (investi car le prix de ce clavier est scandaleux)

– en vacances j’ai « un peu » travaillé, une souris Bluetooth n’est alors pas un luxe (ma favorite: MS Wedge car elle n’a pas besoin de connecteur et peering immédiat), Office 2013 préinstallé, OneNote Touch, Lync, Skype ont été de la partie

– Une carte microSD de 64 giga contenait les mp3 et Xbox Music en streaming lorsqu’il y a du WiFi

– Dans mes bagages, un Western Digital de 2TB avec une impressionnante collection de films, podcast des Grosses Têtes et de France Culture Concordance des Temps… Connexion immédiate grâce au port USB, copier les fichiers sur le bureau de RT pour rejoindre le transat sous les eucalyptus, casque Bose, profiter …

– Sur la terrasse de la chambre, le 21 juillet 2013, connectée au wifi, nous avons suivi l’abdication d’Albert II et la prestation de Philippe 1er Roi des Belges (merci à la RTBF)

– Les diffuseurs intégrés à Surface sont d’excellente qualité et le son étonnant

– Distrait un soir de pluie, réflexe VPN pour me connecter au bureau et … Surprise, çà fonctionne sans soucis

– Utiliser mon Windows Phone 8 pour le partage de ma connexion 3G dans la zone de transit de Roissy, tellement facile

Conclusion: un appareil sympathique qui a rempli et dépassé mes attentes.  Si la version Windows 8 RT laissait à désirer, la version Windows 8.1 de RT est un vrai plaisir.  Je ne pensais pas travailler avec RT mais j’ai pu le faire sans angoisse (MS Office 365, me brancher sur Windows Server 2012 R2 en VPN…). Un excellent compromis et, je dirais même plus mille sabords, un outil de travail si travailler se limite pour vous à MS Office, du web *software as a service » et des applis disponibles dans le Windows Store.

Surface RT avec Windows 8.1 … Un excellent produit, une surprise indiscutable et certainement mon compagnon de voyage pour les mois à venir (il y a un adaptateur VGA pour mes présentations), bien moins lourd que mon ordinateur portable et tout aussi fonctionnel (VDI, quel pied…) 

 

Changer les lieux de sauvegarde de fichiers dans Office 2013

Le nouvel Office est très orienté Cloud.  Il y a du bon dans l’idée, : c’est pratique pour certains, à la mode pour d’autres…

Il y a aussi des cas où un avantage devient un inconvénient. Fan de SharePoint, je sauvegarde volontiers mes documents dans l’environnement et je bénéficie des avantages liés aux métadonnées , au travail collaboratif, à la gestion des versions, au workflow, à la « non-circulation » de pièces jointes pour les emails etc.

En TPE, certains travaillent encore seuls (fi les vilains pour le nouvel Office), et sauvegardent leurs fichiers sur leur PC (horreur ils ne veulent pas du cloud), rien n’est prévu pour eux par défaut et 2 tâches de base tournent au cauchemar: créer un nouveau document et sauvegarder le document créé.

Opération n°1: Création de document: arrivée intempestive de « backstage » qui présente une jolie collection de Template sans intérêt pour lui et la liste des derniers fichiers sauvegardés. Maintenant il faut cliquer sur « créer un nouveau document vierge »… Effectivement, comme dirait Coluche dans la lessive, maintenant c’est plus long, il faut d’abord faire le nœud!

Comment éviter çà:

a) Dans tout document ouvert, allez dans Fichiers / Options

b) Dans: /options/général, rechercher Options de démarrage tout en bas de la fenêtre , il suffit de décocher la phrase  » Afficher l’écran de démarrage au lancement de cette application »

c) Résultat: il ouvre directement Word / Excel / PowerPoint dans le Template par défaut. Tellement plus simple pour créer un document lorsque ce sont des documents à usage unique.

Opération n°2: sauvegarder le document créé.  Le même phénomène se produit, arrivée de backstage qui propose par défaut de sauvegarder dans Skydrive (voir le point suivant) ou SharePoint par défaut ou sur l’ordinateur.  Lorsqu’on appuie sur autres emplacements impossible  d’ajouter simplement  dans la liste les répertoires partagés sur un serveur, ou plus prosaïquement, un répertoire sur le PC.

Comment éviter ça:

 

a) Dans tout document ouvert, allez dans Fichiers / Options / Enregistrement

b) En haut de la fenêtre il suffit de décocher la phrase  » Ne pas afficher le mode backstage à l’enregistrement… »

c) la touche F12 directement (encore plus simple)

Il va évidemment falloir corriger çà dans Word, Excel et PowerPoint…

Maintenant le problème se posera de façon beaucoup plus sensible dans les environnements maîtrisés.  Pour des raisons évidentes de confidentialité, de pérennité, ou de protection des données de l’entreprise, je déconseille , l’emploi de « solutions » – pouah le mot immonde pour produit – type dropbox, nomadesk,et autres … Il faut donc désactiver la sauvegarde vers Skydrive (le produit grand public) de tous les déploiements en entreprise, quelle que soit la taille, interdire par GPO l’installation d’applications « cloudstorage » non autorisées, non protégés, non monitorées …

Et il va falloir toucher aux clés de registre pour le faire.

http://answers.microsoft.com/en-us/office/forum/office_2013_release-office_storage/how-to-disable-skydrive-add-a-place-and-add-a/687190e2-9860-40b0-bc0d-cb46f858c828?tm=1369718932308 

 

 

Implications d’une mise à jour discrète dans Office 365

http://blogs.developpeur.org/themit/archive/2013/04/25/office-365-mise-jour-discr-te-des-office-web-apps-attention.aspx 

Dépêchez vous de vous inscrire à la Conf’SharePoint de Paris.

C’est en FRANCAIS, ça aide 😉

http://www.confsharepoint.com/

Promo: 499€, code orga@csp2013

Le code n’a plus que quelques jours de validité.

J’y serai comme participant avec mon associé Nicolas Essaddam (et pas comme orateur, il faut bien que je me repose) …

Si vous ne l’aviez pas encore compris, SharePoint c’est S.T.R.A.T.E.G.I.Q.U.E pour le business PME ( ce n’est pas avec les commissions sur Office365 que vous pourrez acheter du Nutella…) Une seule idée glanée à la conférence, c’est une opportunité de multiples facturations.